Appels à l'Action d'Amnesty, pour la Défense des droits humains dans le onde. CLICK sur AMNESTY.

La femme inconnue

Je ne peux même pas t’écrire tous les combats menés pour l’amour. Je ne peux même pas trouvé les mots pour te dire toutes les horreurs et les souffrances parcourus, je ne peux même pas te dire toutes les larmes lointaines retenues, je ne peux même pas te raconter tous les abandons, chaque convoitise, chaque prison de chaînes qu’on a mis sur mon corps, dans mon cœur..

Si tu viens un jour du monde libre, c’est que ce monde aura survécu à son inconscience destructrice. J’ai lâché mes papiers par la fenêtre. J’ai fais la guerre aux guerres, arrachés les objets maléfiques des jardins. J’ai provoqué l’œil droit. J’ai contribué à ce monde en besognant fort, compromise jusqu’à l’âme dans toutes mes responsabilités de femme. Je ne peux même pas te dire combien je plains notre miroir. C’est si mal vu, mal observé le cœur, le corps, la beauté, c’est si sali la confiance de soi, l’intuition, l’instinct, c’est si mal vécu la nature humaine.

Aucune ne survivra sur la terre sans la mémoire collective des femmes. Je crois bien que je suicide ma vie, fatiguée de mener ce combat depuis toujours, d’avance perdu, fatiguée d’être avec le temps mal traitée, fatiguée des humains coup de poings, coups de pieds. Je crois bien qu’à ne plus croire à la solidarité des instincts, j’en arrive encore à l’abandon.

Tristesse